Menu icoMenu232White icoCross32White

Contes et Légendes


Montrond et la Vouivre

C’est Désiré Monnier qui en 1818 dans un essai sur la Séquanie mentionne pour la 1ère fois la vouivre. Il la présente sous la forme d’un serpent ailé qui traverse la nuit comme un trait de feu et porte au front une escarboucle (pierre fine comportant une variété de grenat rouge foncé d’un éclat très vif) qu’elle dépose sur la rive quand elle va boire ou se baigner ; celui qui s’emparerait du joyau serait à jamais riche et heureux…

Comme partout en Franche-Comté, la croyance populaire à Montrond a répandu la légende de la Vouivre. Voici la légende du château de Montrond, telle que la racontent de vieilles chroniques :

« Les fées aimaient séjourner au château de Montrond. L’une d’elles, Mélusine, y vivait sous la forme d’une vouivre. Sa mission était de veiller sur un trésor enfoui dans les souterrains du château. Pour le lui ravir il fallait s’emparer de son « œil », qu’elle quittait pour aller se baigner dans la rivière d’Ain. Que de pièges ne lui tendait-on pas pour le lui ravir ! Mais cet être au corps de serpent était doué d’une grande force et d’une extraordinaire malice.

Or un dimanche d’été, un paysan du village, Claude Dole, se dirigea vers le château dans le but de lui ravir le précieux trésor. Il pensait que la redoutable Mélusine était allée se baigner dans la rivière. Allègrement il suit le chemin tortueux qui mène aux ruines du vieux château, mais près de la porterie la vouivre l’attend. Lorsqu’il voit le serpent de feu, Claude Dole essaie de fuir. Il se précipite à travers les buissons  et les éboulis des murs. La vouivre le suit en grondant sourdement jusqu’au pied de la colline. Claude Dole sent que sa dernière heure est arrivée, de ses lèvres monte une invocation vers la Vierge Notre Dame de la Délivrance. Il est sauvé.

Les paysans qui ont assisté atterrés à ce drame reconduisent Dole au village, qui promet de faire élever un sanctuaire à celle qui l’a protégé… Un oratoire a été érigé à l’endroit dit-on où Claude Dole doit son salut…

Nous vous laissons à votre imagination et à vos songes pour que perdure les contes, fables et autres légendes !

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus